20160409_201214

Chez nous, le week-end, c'est souvent apéro dînatoire. J'adore improviser des petits trucs à grignoter avec ce que j'ai dans les placards et le frigo et épater mon homme ! Mais avec la cure Cabot j'avais quelques craintes sur la survie de notre rituel du samedi soir...

Comme je vous l'ai dit mon mari m'a rejointe dans la cure samedi dernier mais plutôt à reculons. Du coup je le bichonne et j'essaie de faire de la détox une expérience culinaire savoureuse et sympa ! Hors de question donc de zapper l'apéro ! Mais hors de question de faire une entorse à la cure ! 

J'ai commencé par faire des pois-chiches rôties pour remplacer les cacahuètes ou autres biscuits salés. Il y a tout un tas de recettes sur le web. J'ai choisi de les faire au paprika mais on peut les faire au cumin, au piment d'Espelette, au curry, à l'ail, aux herbes...

La recette facile : Il suffit de rincer et d'égoutter une boite de pois-chiches bio en bocal, de les rouler dans un peu d'huile d'olive (1CàS devrait suffire pour 300g), d'ajouter sel, poivre et épices et de mettre à cuire au four une quinzaine de minutes. Il faut qu'elles soient croquantes.

Pendant que les pois-chiches rôtissaient, j'ai préparé deux tartinades : un hoummous et un pesto de fânes de radis.

La recette facile de l'hoummous : dans le blender ou au mixeur : 300g de pois-chiches bio rincées et égoutées (oui on aime les pois-chiches ici !) + le jus d'un citron + 1 gousse d'ail + 3 CàS d'eau + environ 2CàS d'huile d'olive + 3CàS de tahin. On mixe tout, on sale, on poivre.

La recette facile du pesto de fânes de radis : 60g de fânes de radis + 60g de pignons (ou de noisettes, d'amandes...) + une 10aine de feuilles de basilic (pas trop pour ne pas que le goût du basilic l'emporte sur celui des fânes) + 1/2 gousse d'ail + le jus d'1/2 citron + 1 à 2CàS d'huile d'olive. Idem, on mixe tout, on sale, on poivre selon les goûts.

J'ai préparé des légumes à dipper dans ces deux tartinades : radis bien-sûr, carottes et endives. Et quelques tranches de pain aux graines légèrement grillées pour qu'on ait aussi un peu de féculents ;-)

Et pour trinquer on a puisé dans le livre de Marie Chioca, "Mes recettes détox super gourmandes". Pas de quoi faire le jus de tomates au céleri puisque ce n'est pas encore la saison, on a donc fait une variante du jus de carotte : carotte, céleri, orange, citron.

Très raisonnable, j'ai pris une orange en dessert mais Monsieur a pris une tranche de gâteau au yaourt (sans lait, à IG bas, au sucre de coco, cabotcomatible) d'un autre livre de Marie Chioca, "les secrets de la pâtisserie bio", livre indispensable, incontournable, mon livre de chevet !

Très honnêtement, nous nous sommes régalés ! Aucune frustration par rapport aux apéros habituels et même davantage de plaisir puisque nous ressortons légers et sans culpabilité.

On va pouvoir réinviter les copains !